L’identité en situation postcoloniale : l’analyse de Neg Magazine

« L’identité est une question qui mérite une attention particulière, parce que si elle semble construite à première vue, elle ne l’est pas entièrement; et si elle l’est, celle-ci doit être déconstruite, puisqu’elle a été conçue dans une juxtaposition de valeurs contradictoires, d’histoires partiellement effacées, et de méconnaissances de soi ».

C’est ainsi que s’ouvre le second numéro de Neg Magazine consacré à l’identité, sujet ô combien vaste, complexe, mais riche et important notamment au sein de notre société caribéenne mêlée entre métissage, colonisation et complexité identitaire.

Créé en 2020 par Tessa Naime, ancienne étudiante à l’Université de Sherbrooke, ce magazine – disponible en français, créole et anglais – est dédié aux « résistances intellectuelles, artistiques et postcoloniales des Antilles ». Neg Magazine est né « d’un projet de recherche-création » et est défini selon la rédactrice en chef comme « une modeste contribution à la transmission d’un savoir décolonisé, par le recueil de diverses formes de marronnage des intellectuels et artistes noirs antillais ». Nous irons au-delà de cette description : ce magazine apporte une plus-value supplémentaire dans la réflexion autour de thèmes animant la société caribéenne francophone.

En effet, le premier numéro avait pour thème le choldécone, scandale sanitaire frappant durement la population guadeloupéenne et martiniquaise dont les effets sont encore perceptibles.

En cette année 2021, le second numéro « aborde la question identitaire aux Antilles, en contexte post-esclavagiste, avec des intellectuels, penseurs, artistes et thérapeutes décoloniaux ». Vous y retrouverez les contributions de Matthieu Gama, auteur du manifeste « Le Jour où les Antilles feront peuple » ou encore Retour au Péyi, Kim Demagny, Raphaël Lapin et plein d’autres. 

Ce sera également l’occasion de connaître un peu plus qui se cache derrière Identités Caraïbes! Vous pourrez savoir quelles ont été mes principales motivations à créer ce blog, les enjeux et objectifs, mais aussi découvrir le côté artistique que je développe depuis ma tendre enfance et qui m’a permis de réaliser les couvertures pour Fundacion Lüvo et les Balados du Caped (Collectif de recherche d’action politique et de Démocratie à l’Université de Montréal) !

Vous pouvez consulter le magazine gratuitement sur Issuu et Calameo.

N’hésitez pas à visiter le site Neg Magazine pour découvrir plus d’articles.

Bonne lecture !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s